Handicap : jouer collectif

Lu sur metropole.rennes.fr

Photo d'une personne en fauteuil roulant entrant dans un bus STAR

La loi sur le handicap va bientôt fêter ses 10 ans.

Accessibilité, emploi, scolarité, mais aussi regard porté sur le handicap. A Rennes, quels sont les effets de cette loi 10 ans après?

 

Organisé à Rennes les 20 et 21 janvier, le colloque national « Handicap, un autre regard » a dressé le bilan de la loi sur le handicap, 10 ans après sa promulgation. Et ce n’est pas un hasard si ce colloque s’est tenu à Rennes. Pour Véra Briand, adjointe au maire de Rennes et déléguée aux personnes âgées et au handicap :  « À Rennes, nous avons une volonté forte de construire une ville d’égalité, de fraternité, de considérer les personnes en fonction de leurs projets de vie. Chacun doit pouvoir se réaliser pleinement, exprimer sa citoyenneté. Rennes doit rendre cela possible. »
C’est pourquoi la ville a intégré les enjeux liés au handicap dans l’ensemble de ses politiques publiques.

 

Bus et métro : 100 % accessibles

Pour les déplacements, les résultats sont là : le métro rennais est totalement accessible depuis sa création et Handistar offre un service de transport en porte à porte dans les 43 communes de la métropole. En février, la totalité des lignes de bus sera accessible. Un bon point pour l’élue qui poursuit : « Il faut avoir une vision globale de la chaîne de déplacements. Pour cela, nous investissons chaque année 750 000 euros pour la voirie et un million d’euros pour financer les travaux permettant l’accessibilité des ERP (1).Sur les 490 existants, 103 sont accessibles depuis début 2015. La mise en conformité des ERP restant est programmée. Nous sommes fiers d’avoir aussi le gymnase des Hautes Ourmes, le premier en France à être dédié entièrement au handisport.»

Richard Fernandez est président du collectif Handicap 35, qui rassemble une cinquantaine d’associations représentant les différents types de handicap. Pour lui, l’accessibilité à Rennes est positive mais il faut poursuivre les efforts. « En Espagne, l’Alhambra, qui est sans doute l’un des patrimoines les plus historiques qui soient, est accessible malgré les caractéristiques du site ! En France, la loi se heurte à des organisations, des lobbys qui freinent son application. Elle  est trop timorée. »

 

Activer les clauses sociales des marchés publics

L’emploi pourrait mieux faire lui aussi « Certaines entreprises prennent des initiatives mais ça n’avance pas beaucoup. » La Ville de Rennes, Rennes Métropole et le CCAS ont dépassé les 6 % d’emploi de personnes handicapées exigés par la loi. Elles font également appel à la sous-traitance auprès des ESAT (2) ou des entreprises adaptées et activent les clauses sociales dans le cadre des marchés publics. La Ville de Rennes sera d’ailleurs co-organisatrice du salon Handimarket le 12 mars. L’événement mettra en relation acheteurs du secteur privé comme public et prestataires du secteur protégé.

 

Changer le regard … encore et toujours

Pour Véra Briand, ces actions sont importantes. Il s’agit d’insuffler une culture au niveau des élus et des services pour une meilleure transversalité. «Nous devons faire preuve de pédagogie, donner les outils et organiser des temps d’échanges pour capitaliser sur les retours d’expérience. »

La concertation avec les personnes handicapées et les acteurs sur le terrain fait également partie de la logique. Richard Fernandez y voit une façon de peser sur les décisions. « Cela nous permet de co-construire, parfois de pousser à la roue ! » Le président observe le chemin parcouru depuis dix ans. Selon lui, l’école est plutôt une réussite. « L’obligation d’inscrire les enfants en situation de handicap dans l’école de leur quartier a permis d’accueillir de plus en plus d’enfants.»  Tout comme l’élaboration de la MDPH (3) : il y a désormais un guichet unique rassemblant professionnels et représentants d’usagers handicapés qui traite les demandes notamment liées à la prestation de compensation du handicap. « C’est une avancée, ne serait-ce que pour dire quelle personne est handicapée ou non », précise Richard Fernandez.

Véra Briand, élue en charge du handicap depuis un an, mesure ce qu’il reste à faire. « La ville accessible me tient à cœur pour que la participation citoyenne soit possible pour tous. Les initiatives telles que la vocalisation des Rennais par l’association Valentin Haüy et Mme la maire qui lit elle-même son édito sont également des actions qui contribuent à faire tomber les barrières. C’est l’expression du respect que nous avons envers les Rennais, au-delà des différences. »

Pour Richard Fernandez, les barrières finiront par tomber même si la loi a pris beaucoup de retard. « C’est inévitable car les gens n’ont pas le choix. Le nombre de personnes handicapées augmente avec le vieillissement de la population et l’augmentation de l’espérance de vie des handicapés. Autant de gens qui malgré leurs différences revendiquent le droit de vivre dans la société et pour la société.

 

Quelques chiffres 2014

Transports / Réseau Star
Métro : 100% accessible ;
Bus : 100% des quais accessibles en avril 2015 – 1 quai accessible dans chaque commune de la métropole ;
Service Handistar : 107 828 voyages et 1639 clients sur 43 communes ;
Handimap : 1 appli et des itinéraires adaptés aux 4 types de handicap.

Voirie

 750 000 € / an pour accessibilité des voiries et espaces publics ;
1156 place de stationnement pour personnes à mobilité réduite.

Bâtiments publics

Financement des travaux d’accessibilité des ERP : 1 million d’euros / an ;
22% du patrimoine de la ville est accessible ;
5 agents municipaux dédiés à la mise en accessibilité.

Emploi

10,10% des salariés de Rennes Métropole sont handicapés
7,76% au Centre Communal d’action sociale
6,45% à la Ville de Rennes.

Logement

579 logements spécifiquement adaptés au handicap moteur, dont 347 à Rennes ;
1 commission logement spécifique à l’habitat adapté au handicap.

École
 +50% d’enfants porteurs de handicap accueillis en 4 ans dans les crèches municipales ;
3 postes d’auxiliaires de puéricultrices pour cet accompagnement spécifique.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.