Métropole accessible : à Thorigné-Fouillard, l’heure est au sur-mesure

Forte de nombreux bâtiments récents, où l’accessibilité a été prise en compte, Thorigné-Fouillard (8 600 habitants) affiche aussi une belle réactivité en vue de faciliter les déplacements.

 

« Prenez l’avenue des Landelles : les racines des arbres déforment les cheminements piétons. Nous allons y faire des reprises afin de permettre aux Personnes à Mobilité réduite (PMR) d’accéder au centre-ville, illustre Dominique Duault Directeur Services Techniques. Ces 10 dernières années, notre commune a investi dans des bâtiments aux normes. Nous avons réalisé pour 20 500 euros de travaux dans ce sens. »

Une somme très réduite par rapport aux communes dotées d’un patrimoine très ancien avec nécessité d’envisager des marches ou un ascenseur… « Etre réactifs ! C’est ainsi que nous voyons les choses et nous allons réunir de nouveau la Commission Accessibilité. » Ainsi, tous les grands axes doivent être accessibles PMR mais si des personnes ont une problématique particulière ? « A nous de les rencontrer pour trouver une solution. Par exemple si un cheminement n’est pas encore éclairé ou est ensablé et que la personne ne peut emprunter que cet axe pour se déplacer, nous procédons alors à un élargissement. »

Ce qui fut aussi fait au profit des chicanes aux entrées des cheminements doux pour permettre le passage des landaus comme des fauteuils.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.