Un gilet à ultrasons pour l’accessibilité des personnes aveugles

Ouest France

Ouest France

 

Quatre élèves en terminale au lycée Yves-Thépot à Quimper ont créé un gilet à ultrasons à destination des personnes non-voyantes. Cette innovation a été récompensée par l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENSAM) par le prix d’« innovation technologique ».

 

Marie Miossec, Victore Manac’h, Marie-Océane Seguin et David Fillette sont les jeunes inventeurs de ce gilet dont le principe est simple. Des capteurs installés sur le gilet, envoient des ultrasons lorsque la personne s’approche d’un obstacle. L’effet se traduit par des vibrations plus ou moins importantes en fonction de la proximité de l’obstacle. Ce gilet permet alors, de se déplacer les mains libres.

 

Il existe déjà des outils pour faciliter le déplacement des personnes en situation de handicap visuel telles que les cannes ou encore les chiens d’aveugles mais d’après les quatre élèves, il existait un manque. En effet, le nombre de chiens d’aveugle est limité et les cannes sont parfois encombrantes.

 

Ce gilet de douze heures d’autonomie couterait une centaine d’euros et s’utiliserait à l’intérieur comme à l’extérieur. Par ailleurs, des améliorations sont à venir. Les élèves veulent notamment améliorer les batteries et créer un modèle différent qui correspondrait plus pour l’extérieur ou les obstacles sont plus éloignés. Leur objectif est aujourd’hui de produire ce gilet en grande quantité.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.