Archives d’un auteur

visite descriptive et tactile de l’exposition Bons souvenirs de Rennes

Lundi 24 septembre de 17h15 à 18h45.

Une nouvelle exposition des Archives de Rennes dédiée à la carte postale est proposée.

 

Les Archives de Rennes ont constitué, par acquisitions successives, une collection de plus de 6 000 cartes postales, sous forme d’originaux ou de copies numériques.

Elles forment un riche ensemble iconographique et documentaire, venant compléter les sources écrites.

Si elle est moins en vogue de nos jours, la carte postale a connu un véritable succès populaire au début du XXe siècle. Tantôt support de correspondance et de communication, de promotion ou de propagande, ce media original est une source précieuse pour l’histoire locale et un objet prisé des collectionneurs.

Remontez le temps et partez à la découverte de cette carte à succès !

 

À cette occasion, les Archives de Rennes vous propose une visite descriptive et tactile de l’exposition, animée par un médiateur.

Le lundi 24 septembre de 17h15 à 18h45
Rendez-vous au rez-de-chaussée des Archives de Rennes,
18 avenue Jules Ferry à Rennes.

Visite sur inscription :
Par téléphone au 0223621260
Ou par mail à archives@ville-rennes.fr

 

Cette exposition est également accessible en visite libre. Un dispositif à destination des personnes déficientes visuelles est mis en place au sein de l’exposition. Un livret en braille et grand caractère peut-être mis à disposition à l’accueil et des transpositions graphiques à manipuler ponctuent le parcours de l’exposition pour permettre une découverte tactile de l’histoire de la carte postale.

Cette exposition sera ouverte à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, le dimanche 16 septembre de 14h à 17h30. Elle sera ensuite visible toujours en visite libre du 17 au 27 septembre 2018 sur les jours et horaires d’ouverture de la salle de lecture.

Le lundi de 13h30 à 17h
Les mardi et mercredi de 9h à 12h30 puis de 13h30 à  17h
Le jeudi de 9h à 17h

Pour un meilleur confort de visite sur ces derniers créneaux, n’hésitez pas à prendre contact avec les Archives de Rennes avant votre venue.

Si vous souhaitez par ailleurs davantage d’informations sur cette exposition, n’hésitez pas à les contacter.

Séances cinéma en audio et VFST

Voici les séances en Audiodescription du mercredi 5 au mardi 11 septembre 2018 au cinéma Gaumont de Rennes :

 

PHOTO DE FAMILLE – durée 1h38
Tous les jours en AUDIO à 14h00 – 16h30 – 18h30 – 20h00 – 22h20 et en VFST + AUDIO à 10h50

SHEHERAZADE – durée 1h56
Tous les jours en AUDIO à 10h45 – 13h30 – 16h15 – 18h50 – 21h40

DESTINATION PEKIN en VF – durée 1h32
En AUDIO Mercredi Samedi Dimanche à 11h00

BONHOMME en VF – durée 1h 43
Tous les jours en AUDIO à 17h00 – 22h10

22 MILES en VF – durée 1h34 – INT-12 ANS + Avertissement
En AUDIO Jeudi Vendredi Lundi Mardi à 11h00 – Jeudi Samedi Lundi à 13h15 – Mercredi Vendredi Dimanche Mardi à 19h00

EN EAUX TROUBLES en VF2D – durée 1h53
Tous les jours en AUDIO à 11h00 – 16h20  – 19h15 (sauf lundi à 19h30)

KIN LE COMMENCEMENT en VF – durée 1h43
Tous les jours en AUDIO à 11h00 – 16h45 – 19h15 + Jeudi Vendredi Lundi Mardi à 14h00

BLACKKKLANSMAN en VF – durée 2h14
Tous les jours en AUDIO à 14h00 – 20h45

EQUALIZER 2 en VF – durée 2h01 – INT-12ANS
Tous les jours en AUDIO à  21h50

LES VIEUX FOURNEAUX – durée 1h30
Tous les jours en AUDIO à 10h50 – 13h00 – 15h10 – 17h20 – 19h30 – 22h15

LE MONDE EST A TOI – durée 1h40
Tous les jours en AUDIO à 14h10 – 19h45 + Jeudi Vendredi Lundi Mardi à 11h00

DARKEST MINDS REBELLION en VF – durée 1h40
Tous les jours en AUDIO à 16h30 + Jeudi Vendredi Lundi Mardi à 11h00

HOTEL TRANSYLVANIA 3 en VF2D – durée 1h37
En AUDIO Mercredi Samedi Dimanche à 11h00 – 13h15

LES INDESTRUCTIBLES 2 en VF2D – durée 1h58
En AUDIO Mercredi Samedi Dimanche à 11h00 – 14h00 – 15h45

NEUILLY SA MERE SA MERE – durée 1h41
Tous les jours en AUDIO à 17h00

GUY – durée 1h 41
Tous les jours en AUDIO à 11h00 – 13h20 – 19h30 + Jeudi Vendredi Lundi Mardi à 16h00

 

Pour rappel :
Si vous allez voir un film en audiodescription au Gaumont, pensez à demander un casque en achetant votre billet.
Si vous êtes titulaire de la carte d’invalidité comportant la mention « besoin d’accompagnement », l’entrée est gratuite pour la personne qui vous accompagne.
En prenant vos billets et casque, n’hésitez pas à vous faire confirmer que le film que vous allez voir est bien projeté en version audio-décrite.

Attention :
Les séances ne débutent généralement pas par le film, mais par des bandes annonces et publicités. Ajouter 20 à 25 mn à la durée indiquée, pour les personnes qui prennent un transport avec HANDISTAR.

 

Et voici les séances au cinéma Le Sévigné à Cesson :

 

Fleuve noir – durée 1h54
Vendredi 7 septembre à 20h30 – Dimanche 9 septembre à 17h30

Le monde est à toi – durée 1h41
Mercredi 5 septembre à 20h30 – Samedi 8 septembre à 21h – Dimanche 9 septembre à 15h

Infos trafic

Des perturbations de la circulation sont à prévoir à l’occasion des événements suivants :

 

SPACE : du 11 au 14 septembre
Parc des Expositions à Saint-Jacques de la Lande

 

Braderie Saint-Martin : dimanche 16 septembre
Quartier Canal Saint-Martin

 

Pour toute information concernant vos transports, merci de contacter le : 02 99 26 05 55

Google Maps recense les trajets accessibles aux personnes en fauteuil roulant

Informer les personnes en situation de handicap sur les trajets qui leurs sont accessibles, c’est ce défi que compte relever Google Maps.

Crédit photo : https://www.generation-nt.com/google-maps-trajet-fauteuil-roulant-actualite-1951976.html

Depuis quelques semaines il est désormais possible de planifier un itinéraire en transport en commun pour les personnes en fauteuil roulant. Le géant du net souhaite faciliter la mobilité de tous, et ce, en rajoutant une simple option dans son application qui précise quel transport est accessible pour une personne à mobilité réduite.

Une belle idée… Qui est d’abord testée dans les grandes métropoles

En effet, il faudra attendre encore quelques mois avant que cette option s’applique à toutes les villes. Pour le moment, c’est dans les principaux centres de transit métropolitains tels que Londres, New York, Tokyo, Mexico, Boston et Sydney qu’est testée cette fonctionnalité. Google Maps compte par la suite travailler avec des agences de transport supplémentaires afin d’étendre son projet.

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’utilisateur aura seulement à cocher la case « accessibles en fauteuil roulant » dans les options d’itinéraire qui lui seront proposées.

Une avancée pour la mobilité de tous !

Lien de l’article : handicap.fr

Une balise sonore à l’entrée des Champs Libres !

Désormais, une balise sonore aide les aveugles et malvoyants à trouver facilement l’entrée principale des Champs Libres.

 

Elle se déclenche grâce à une télécommande normalisée ou par l’application SmartphoneMyMoveo. Elle diffuse d’abord un jingle de quelques secondes puis un message verbal indiquant précisément l’emplacement de la porte d’entrée. C’est le même principe que pour faire parler les feux sonores appliqué aux bâtiments. Si les visiteurs déficients visuels souhaitent obtenir des informations supplémentaires d’orientation et sur les horaires d’ouverture, il leur suffit d’appuyer à nouveau sur leur télécommande.

 

Si vous voulez tester ce dispositif et que vous ne disposez pas de l’application MyMoveo, n’hésitez pas à contacter Sylvie Ganche qui pourra vous la faire tester avec sa propre télécommande.

 

Sylvie Ganche
Mission Accessibilité
Les Champs Libres
Tél : 02 23 40 66 05
accessibilite@leschampslibres.fr

Un service apprécié

Une enquête de satisfaction a été menée par l’agence TRYOM en mars dernier auprès de 301 des usagers du service. 95% des clients interrogés se déclarent satisfaits du service.

 

De l’information fournie par les conducteurs, au respect des horaires prévus en passant par l’accueil et l’amabilité du conducteur ainsi que le confort à bord des véhicules et le rapport qualité-prix, le niveau de satisfaction reste constant avec un excellent résultat de 99%.18

 

Un petit bémol est à noter quant à la réservation des voyages : les demandes de transports sont de plus en plus souvent en « liste d’attente ». Face à cette difficulté, une attention particulière a été déployée pour un meilleur traitement des demandes et une plus grande disponibilité téléphonique du service. 6 nouveaux conducteurs ont également été formés depuis le début de l’année. Les clients ont également été sondés sur les nouveautés du service. Il ressort que :
– le changement d’horaires d’ouverture du service de réservation, effectif depuis le 1er janvier 2018, convient à 92% d’entre eux.
– 71% des clients savent qu’en cas de retard de leur transport, ils seront informés par SMS, message vocal ou mail. Pour 90% d’entre eux ce dispositif est apprécié.
– alors que le nouveau courrier récapitulant les frais d’annulations tardives se veut plus clair, seuls 40% des clients y voient une amélioration. Depuis, nous avons complété ce courrier par des contacts téléphoniques pour favoriser les échanges et faciliter le réglement de ces frais.

 

Environ 60% des personnes en fauteuil et 64% des personnes déficientes visuelles, utilisent le bus ou le métro. HANDISTAR/STAR confirment donc leur complémentarité et leur synergie.

 

Toute l’équipe HANDISTAR remercie les clients qui ont accepté de répondre à cette enquête. Ils participent ainsi grandement à la démarche d’amélioration continue du service.

Mobilité – les Initiatives Solidaires : Zoom sur La cabane à dons par le SEL (Mordelles)

Lieu d’échange d’objets en tout genre

 

Située à proximité du centre culturel de Mordelles, la Cabane A Dons a été créée par le SEL, Système d’Echange Local. Cette cabane entend donner la possibilité à tout un chacun d’y déposer objets, vêtements, livres, jeux (en bon état)… qui pourront être utilisés par d’autres. Manière ainsi de leur donner une seconde vie mais aussi de permettre à certains d’acquérir gratuitement des objets.

 

Objectifs : Consommer durable, lutter contre le gaspillage en donnant une seconde vie aux objets, réduire l’empreinte écologique, être vecteur de lien social par le don. La cabane à dons est aussi un lieu de rencontre, de convivialité et renforce la solidarité entre les adhérents de l’association par la mise en œuvre (conception et construction) et le suivi du projet.

 

 

Plus d’info sur www.leseldemordelles.fr

Un duo associé pour l’accessibilité : Handicap International et Airbnb

Depuis 2007, les deux groupes ont pu échanger à l’occasion de l’engagement d’Airbnb aux côtés de l’ONG, pour le lancement d’hizy.org une plateforme digitale. Alors que Airbnb, service de location de logements entre particuliers, fait de plus en plus d’adeptes la plateforme vient de conclure avec l’association Handicap International un partenariat ayant pour objectif l’amélioration de l’accessibilité des logements.

 

 

En quoi consiste le partenariat ?

Le but est donc de rendre possible l’utilisation de la plateforme au plus grand nombre. Pour se faire, 9 nouveaux critères ont été mis en place pour affirmer que votre logement est accessible aux personnes en situation de handicap. À présent, il existe 19 nouveaux filtres « accessibilité » sur la plateforme Airbnb France.

 

 

Quels sont les critères ?

Parmi les critères : des renseignements à l’extérieur (être à moins de 200 mètres d’une station de métro ou bus la plus proche), dans l’entrée si il y a un digicode dire si celui-ci est accessible, ascenseur et porte d’entrée facile d’accès (portes : 90 cm et couloir 120 cm pour qu’un fauteuil puisse circuler), vérifiez si le passage dans la maison est faisable et pratique (marches si il y en a, meubles, disposition, aménagement, hauteur…), rampes au niveau des toilettes et douche équipée (siège à douche).

 

 

Sources :

https://www.airbnbcitizen.com/fr/airbnb-citizen-sengage-pour-les-voyageurs-en-situation-de-handicap/ 

https://handicap-international.fr/sn_uploads/pdf/CP2HIAirbnb.pdf  

Expositions, piscine, festivals… Quand culture et détente deviennent encore plus accessibles

L’été approche et l’on est plus que jamais pris d’envies de sorties !
Mais une fois sur place, qu’en est-il de l’accessibilité ? Indéniablement, elle est largement prise en considération par les organisateurs et responsables de la métropole rennaise. Tour d’horizon.

 

Pour commencer, pourquoi ne pas se rendre à l’exposition Pinault ?

 

Besoin de se repérer ? Pour faciliter l’accès au Couvent des Jacobins, deux nouvelles bornes ont été installées, l’une place St-Anne, l’autre rue d’échange. Elles informent par message sonore les personnes déficientes visuelles (dotées
d’un appareillage spécifique) de la proximité du site. « Une fois entrées dans l’établissement, une signalétique a été pensée pour elles, précise Patrice Garel, Directeur d’exploitation du bâtiment. Nous avons été très attentifs aux contrastes des couleurs et au rendu des informations très visibles sur nos écrans. » Le site s’est aussi doté de bandes de guidage au sol qui conduisent à la borne d’accueil. « Là où nous sommes allés beaucoup plus loin que la réglementation ne nous y oblige, c’est dans l’attention portée à la lumière avec une grande vigilance. 95% de notre éclairage est par led ! Ce qui assure une grande homogénéité d’éclairage dans les salles et une fluidité dans les déplacements : il n’y a pas de zone d’ombre. »
En conclusion, la li-si-bi-li-té et la clarté sont les deux défis auxquels le Couvent des Jacobins s’est attelé. L’exposition Pinault, au niveau zéro, est ainsi enrichie d’un « guidage expo » avec descriptif audio et des cartels très… lisibles.

Et si on allait se baigner en extérieur ?

Direction le bassin nordique inauguré fin avril à Bréquigny. Long de 50 m avec 10 lignes, il a de quoi séduire, quel que soit son type de handicap : « des bandes sonores aident ainsi les personnes malentendantes à se diriger de l’intérieur de la piscine vers le bassin nordique », explique Yvon Liezard, conseiller municipal délégué au sport à la Ville de Rennes.
« Elles sont guidées par le son. Les personnes à mobilité réduite peuvent aussi profiter de la zone végétalisée avec rampe d’accès et pique-niquer aux deux tables (hauteurs revues spécialement pour les personnes en fauteuil.) » On comprend ainsi que ce nouveau bassin a permis de repenser globalement l’accueil de toutes les personnes à mobilité réduite : la borne d’accueil a été surbaissée, des ascenseurs permettent désormais d’accéder aux différents niveaux (dont les vestiaires avec 12 cabines dédiées…), la signalétique rend plus accessible la circulation et le contraste des couleurs a été pensé en direction des personnes déficientes visuelles. Sans oublier 20 places adaptées dans les tribunes. « Mais surtout, insiste Yvon Liezard, nous avons voulu que les personnes en situation de handicap puissent accéder aux bains ! Nous avons donc acquis deux fauteuils pour adultes et deux autres pour enfants et tout le matériel nécessaire pour aider à faire leur transfert dans l’eau. »

Poursuivons en plein air…

A Corps-Nuds, Les Jardins de Rocambole (6 000 m²) proposent formations et ateliers pédagogiques. « Tout d’abord, explique Christine Bannier, nous avons un chemin dédié qui les mènent à la salle d’accueil. Ensuite, le jardin est en grande partie accessible pour les personnes en fauteuils via nos allées engazonnées. Nous avons réalisé un plan à leur attention et nous les guidons volontiers. » Quant aux ateliers de jardinage, « ils sont également proposés aux personnes à mobilité réduite au moins pour la partie théorique ».

 

Et côté Festivals ?

Les Tombées de la Nuit

Responsable des relations au public pour le compte du festival Les Tombées de la Nuit (du 4 au 8 Juillet), Marion Poupineau est très claire quand on lui pose la question : « nous y avons porté attention très tôt et nous sommes plutôt reconnus des acteurs culturels rennais comme « de bons élèves » sur la question. En fait, il faut aborder ce sujet sous différents aspects. Nous travaillons dans des espaces publics, souvent non adaptés et variables. »
Dès lors les organisateurs fonctionnent au cas par cas : des repérages en extérieur seront ainsi réalisés avec les artistes et les techniciens « en vue de voir ce qui peut être mis ou pas en accessibilité. Il ne s’agit pas de faire venir des personnes en fauteuils si cela reste compliqué en déambulation. »
Cette attention touche bien tous les types de handicap. « Avec une comédienne mal-entendante, illustre Marion, nous repérons certains spectacles sur lesquels elle va proposer des vidéos en langue des signes par exemple et sur lesquels nous allons communiquer. » La réflexion peut même aller plus loin ! L’an passé, le traducteur en langue des signes d’un spectacle de danse (avec texte) fut ainsi directement intégré dans la scénographie.

Quartiers d’Eté

« Nous devons être accessibles à tous ! » enchaîne de son côté Aurélie Macé, coordinatrice du festival Quartiers d’été
(18 et 19 juillet). Festival gratuit, voulu pour et organisé par les jeunes, « quels que soient la situation de chacun et le cas échéant son type de handicap », ce rendez-vous estival se tient chaque année Parc des Gayeulles.
Au-delà de l’accueil toujours amélioré (accès, signalétique, communication ciblée, travail en relation avec des associations…), d’opérations ciblées (SOS Handicap est venu sensibiliser les jeunes en 2017), les organisateurs savent qu’ils peuvent compter sur des extensions d’horaires du réseau STAR « jusqu’à la fin des concerts, se réjouit Aurélie. Nous avons bien sûr mis en place une rampe pour les personnes en fauteuil mais nous avons vite compris qu’ils attendent aussi d’autres propositions avec le bar, les tables, les toilettes sèches également accessibles. » Cette attention profite aussi à…la scène, accessibles aux artistes en situation de handicap ! On ne peut que s’en réjouir et souligner dans le même temps que les modes de transport – bus et métro – contribuent largement à cette qualité de vie, favorisant les déplacements du plus grand nombre. C’est d’ailleurs dans cet esprit qu’en mars dernier, avec l’événement InOut, Rennes était la capitale et le laboratoire « à ciel ouvert » des… mobilités avec 900 professionnels du numérique et des mobilités réunis au Couvent des Jacobins, et près de 20 000 participants dans toute la ville !

On peut donc en juger : Rennes bouge et le réseau STAR et le service HANDISTAR ont à cœur chaque jour de toujours mieux transporter (tous) les usagers, en les rapprochant notamment de sites et événements culturels.

Métropole accessible : à Thorigné-Fouillard, l’heure est au sur-mesure

Forte de nombreux bâtiments récents, où l’accessibilité a été prise en compte, Thorigné-Fouillard (8 600 habitants) affiche aussi une belle réactivité en vue de faciliter les déplacements.

 

« Prenez l’avenue des Landelles : les racines des arbres déforment les cheminements piétons. Nous allons y faire des reprises afin de permettre aux Personnes à Mobilité réduite (PMR) d’accéder au centre-ville, illustre Dominique Duault Directeur Services Techniques. Ces 10 dernières années, notre commune a investi dans des bâtiments aux normes. Nous avons réalisé pour 20 500 euros de travaux dans ce sens. »

Une somme très réduite par rapport aux communes dotées d’un patrimoine très ancien avec nécessité d’envisager des marches ou un ascenseur… « Etre réactifs ! C’est ainsi que nous voyons les choses et nous allons réunir de nouveau la Commission Accessibilité. » Ainsi, tous les grands axes doivent être accessibles PMR mais si des personnes ont une problématique particulière ? « A nous de les rencontrer pour trouver une solution. Par exemple si un cheminement n’est pas encore éclairé ou est ensablé et que la personne ne peut emprunter que cet axe pour se déplacer, nous procédons alors à un élargissement. »

Ce qui fut aussi fait au profit des chicanes aux entrées des cheminements doux pour permettre le passage des landaus comme des fauteuils.

ChargementChargement


  • Le Star
  • Handistar.fr
  • Partenaires Services
  • Défi RH
  • Handi-occasion.com
  • Handimap.org
  • Services transports PMR en France
  • Partenaires Associatifs
  • AVH
  • APF
  • Collectif Handicap 35
  • Partenaires Institutionnels
  • Rennes Métropole
  • Keolis