La palette, outil clé de l’accessibilité

Photo d'une femme en fauteuil roulant sortant d'un bus STAR via la palettePour toute personne se déplaçant en fauteuil, le bon fonctionnement de la palette activée par le bus est déterminant dans un voyage. Keolis Rennes se montre donc extrêmement vigilant et réactif.

 

30 à 40 dysfonctionnements de palettes sont recensés quotidiennement sur le réseau. Pour Sylvie Carval, Responsable Affrètement – Direction de l’Exploitation : « c’est encore trop. Pour corriger les choses, le régulateur au PC Bus réagit très vite dès lors qu’un conducteur l’avise d’un problème de palette. Concrètement, soit nous étudions si, sur la même ligne, un autre bus peut être détourné, soit nous sollicitons l’intervention d’une équipe sur place pour utiliser la rampe mobile. En dernier recours, le régulateur appelle un taxi dédié. Ce dernier prend alors la personne à l’arrêt où elle se trouve. »

Tout cela ne peut se faire sans la réactivité des conducteurs : « ils sont aussi très attentifs. Ils nous préviennent de plus en plus vite », confirme Sylvie Carval.

Mais anticiper les problèmes reste toujours la première des vigilances et fait l’objet de l’attention de plusieurs services, de la maintenance à l’exploitation, en passant par l’information voyageur.

Sylvie Carval et son équipe ont donc initié des actions de vérifications des palettes au terminus-Pôle d’échanges d’où partent et rentrent chaque jour les bus. Il en est de même avec les bus des sous-traitants.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.