Technologies du futur : quand le handicap est de mieux en mieux levé.

Avec le progrès du numérique, de l’intelligence artificielle et de la robotique, de nouveaux outils émergent pour simplifier la vie des personnes à mobilité réduite. Elles offrent aussi des solutions innovantes dans les services de transports de Rennes Métropole.

 

Pour Keolis Rennes, en charge du réseau STAR et du service HANDISTAR sur la Métropole, un leitmotiv est au coeur de son action : ce qui est bon pour les personnes les plus fragiles est bon pour l’ensemble des voyageurs.

 

Et c’est fort de cette conviction que Keolis Rennes agit au quotidien pour innover, trouver de bonnes idées, notamment dans le digital. En contact régulier avec des entreprises, des start-up, des laboratoires de recherches et des écoles d’ingénieurs, des tests sont ainsi réalisés avec de nouvelles applications répondant à de nouveaux usages. Cela se concrétise par exemple, avec l’appui de la société rennaise HAAPI, par le développement d’un robot interactif : on lui pose une question sur un horaire de passage de bus à l’oral et il répond. On lui demande un itinéraire, il apporte une réponse. De même, avec des étudiants de l’INSA, une expérimentation a été menée pour une application sur smartphone permettant de prévenir le conducteur à distance de la présence d’une personne en situation de handicap. D’autres travaux ont été lancés et dans les prochains mois, STAR et HANDISTAR proposeront des outils opérationnels pour le plus grand nombre : nouvelle application mobile, aide au déplacement, accompagnement des voyageurs… Autant de sujets pour que chacun des voyageurs ait, au sein du réseau STAR, un déplacement facilité, fluide, sans obstacle.

 

Il s’agit bien de rendre de plus en plus autonomes les personnes fragiles ou en situation de handicap, à l’image des applications communautaires soutenues par HANDISTAR : Faciligo (plateforme d’accompagnement voyageur dans les transports) ou encore Wheeliz (service entre particuliers de location de véhicules adaptés). Dans ce sens, Rennes Métropole organise un évènement nommé « inOut » du 14 au 18 mars, qui a pour objectif d’inventer et tester les mobilités numériques, celles qui sont en lien avec le digital sur le territoire. Pour autant, insiste Frédéric Clec’h, responsable du service Information aux voyageurs et chargé de mission ACCESSIBILITÉ à Keolis Rennes, attaché avant tout à un réseau de transport humain : « nous accueillons plus de 300 000 voyageurs par jour. Disponibilité des agents sur le réseau, empathie et échanges avec les clients, résolution de tout problème… en complément des applications, rien ne vaut le contact direct entre les personnes. »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.